Rencontre avec... #Maëlle

En vous baladant sur notre site ou nos différents réseaux, vous êtes forcément déjà tombé sur les travaux de Maëlle. Illustratrice, elle entreprend différents projets, motivée par son envie de transmission, notamment par le biais d'ateliers avec les enfants. Ils prennent diverses formes : ateliers créatifs et de recyclage à Maria Canal, ateliers d'intégration et de reconstruction avec les enfants réfugiés à Berlin (avec l'association Pass The Crayon)...


Nous vous invitons donc à découvrir son chouette univers !



Tu as connu MC en y étant d'abord stagiaire dans le cadre de tes études en graphisme/illustration : qu’est-ce qui t’a donné envie de rejoindre cette aventure ? 

Ce qui m'intéressais était l'aspect pluridisciplinaire du lieu et plus particulièrement les ateliers à réaliser avec les enfants. Je souhaitais approfondir des activités qui sensibilisent les enfants à la créativité tout en agissant de manière responsable (recyclage, récupération...). Le lieu étant récent, il y avait également une ouverture pour des nouvelles idées et donc une place pour le graphisme !


Parmi les visuels que tu as créé pour le lieu, quel est ton préféré ? 

Le visuel que j'ai le plus apprécié réaliser est celui pour les Rendez-vous tribus, avec ses totems hybrides et loufoques.



Tu animes aussi des ateliers créatifs pour les enfants, quelles places ont les pédagogie alternatives pour leur construction ?

Il est difficile pour moi d'y répondre car je ne travaille pas dans ce milieu des pédagogies alternatives. En revanche, je peux vous donner "ma" pédagogie, comment je me situe quand je prépare et anime des ateliers !

Ça a été compliqué pour moi, au début, de savoir où me positionner pour les ateliers. Les enfants se retrouvaient, pour certains, dans les locaux de leur école. Il fallait donc leur montrer que l'activité se détachait de ce qu'ils peuvent connaître ! La plupart du temps, je les introduis au thème de l'atelier en les questionnant ou en leur racontant une petite histoire pour qu'ils se sentent plus concernés. Une fois qu'ils ont intégrés les objectifs, ils se lancent dans leur production et je ne les aide que s'ils le demandent, proposant parfois à ceux qui se débrouillent bien d'aider les autres. Quand chaque enfant a terminé, je propose généralement une séance photo, pour valoriser les enfants et leur création. Un des autres point primordial est l'organisation. Un atelier se déroulera plus simplement si tout le matériel est bien réparti et si les zones dans l'espace de l'atelier sont déterminées. Ainsi, on est plus sûr de soi quand on parle aux enfants, et eux repèrent plus facilement les étapes de l'atelier.


Ton souvenir le plus mémorable sur un atelier ? 

À la fin d'un atelier masque camouflage, deux petites filles sont venues me remercier pour le moment qu'elles avaient passé. C'est ce qui compte le plus, que les enfants s'amusent et prennent plaisir à créer, sans stress ni peur de ne pas comprendre les consignes : chacun s'approprie l'atelier.


Peux tu nous en dire plus sur tes projets à venir ?

Étant illustratrice, je souhaiterais développer des histoires à la fois papiers et numériques qui déboucheraient sur des expositions-ateliers pour les enfants. Ayant fait des ateliers à Berlin avec des enfants réfugiés, j'ai vu à quel point il était difficile de s'intégrer dans une société où la culture est différente de celle qu'on porte en soi. Je veux donc développer des histoires autour de thématiques actuelles comme les clichés culturels, le vivre-ensemble, l'acceptation de l'autre...


Un livre d'illustration jeunesse à nous conseiller ?

Un parmi d'autres tout aussi génialissimes : Mille secrets de poussins, de Claude Ponty, qui éveillera la fantaisie des enfants et des parents.


Vous pouvez retrouvez l'univers de Maëlle sur :

son site : http://tarte-en-pion-sans-nom.tumblr.com

son instagram : @malou.fx

74 QUAI DE LA LOIRE -75019 PARIS