Rencontre avec... #Julie

Mis à jour : 31 mai 2018

Julie Lenormand est passionnée par tout ce qui touche à la musique et à la danse, mais également de ce qui est en lien avec l'éducation et la pédagogie positive. Afin de pouvoir partager ses passions et ses valeurs, elle a monté l’association Ticha ! Aujourd'hui, Julie est intervenante régulière à Maria Canal : elle anime les cycles d'ateliers Faber et Mazlish, autour de l'éducation, et les RDV tribus pour participer à l'éveil musical des touts petits !



Comment as-tu connu Maria Canal ?

Lors d’une formation sur les émotions j’ai rencontré une éducatrice qui travaillait à l’école Montessori 21 de Sevres qui m’a parlé du projet.

Tu es musicienne et chanteuse et aujourd'hui tu as monté l'association Ticha, qui propose différentes activités : peux-tu nous expliquer ton parcours professionnel ?

J’ai longtemps joué de l’accordéon et du tuba ainsi que chanté avec différents groupes de musique, j’ai aussi composé et écrit de petites chansons et pris beaucoup de plaisir à cela, mais quelque chose manquait à ma vie. J’éprouvais le désir de contribuer à des projets susceptibles de rendre les gens plus heureux de façon plus concrète. Quand mon premier enfant s’est annoncé, je me suis lancée dans l’aventure pédagogique tout en gardant la musique au cœur de mon quotidien, et je me suis tout de suite sentie à ma place avec les enfants et les familles, passionnée par cet éveil réciproque. Depuis, j’ai continué à me former, en communication bienveillante et en massage par exemple, et je suis enchantée par la richesse des rencontres et des interactions dans ce métier que je trouve tellement bienfaisant.

Tu as un enfant : dans quelle école est-il scolarisé ?

Ma fille est à l’école Montessori plaisir d’enfance. J’ai aussi un fils, pas encore scolarisé.

Tu es justement formée à la pédagogie Jaëll-Montessori : en quelques mots pourrais tu nous l'expliquer ? 

C’est une pédagogie du sensoriel, dans le sens où le professeur prépare un environnement favorable aux expérimentations et accompagne dans l’acquisition des concepts musicaux par la manipulation et le mouvement. C’est aussi une pédagogie de la réussite, sans attente de résultats, qui privilégie la construction d’une bonne estime de soi et respecte le rythme et la personnalité de chacun. C’est une sensibilisation artistique qui vise l’épanouissement global des enfants en favorisant leurs moyens d’expression et leur créativité et en les invitant à être à l’écoute d’eux-mêmes et de leur environnement, acteurs de leur propre développement. La plupart du temps, en bonus, ils prennent beaucoup de plaisir à apprendre des notions musicales complexes de façon ludique et joyeuse.

Concernant les ateliers Faber & Mazlish, peux tu nous expliquer le déroulé d'un atelier ? 

Les ateliers Faber et Mazlish sont des rencontres conviviales autour d’un thème relatif à l’éducation pendant lesquelles on réfléchit ensemble à des façons de communiquer respectant les besoins de chacun. Chaque thème est abordé grâce à des jeux de rôles, à la lecture de bandes dessinées et à des petits exercices ludiques, et mènent souvent à des prises de conscience et au désir d’expérimenter de nouvelles approches. Entre chaque rencontre, les participants mettent en pratique et on discute ensemble à la rencontre suivante, dans le but que chacun puisse puiser des outils adaptés à sa propre personnalité et à celle de son enfant pour améliorer les relations au quotidien.

Enfin, est-ce que tu as un spot préféré dans le 19ème pour aller boire un verre, manger un bout ?

J’aime bien aller à la petite halle de la Villette qui est un endroit agréable où on peut entendre de la bonne musique live. Dernièrement, il y a eu là-bas 2 « carnavals des enfants » extrêmement sympathiques. 

74 QUAI DE LA LOIRE -75019 PARIS