Rencontre avec... #Eugenio

Intervenant régulier chez Maria Canal, Eugenio pratique une activité originale de réduction du stress par la pleine conscience, le MBSR. Il a répondu avec précision et simplicité à nos questions !


Eugenio pose devant le mur végétal de la cafétéria !









Qu'est-ce que ça veut dire, MBSR ?

MBSR signifie Mindfulness-Based Stress Reduction, soit Réduction du stress basée sur la Pleine Conscience. C'est un programme de pleine conscience sur 8 semaines, en 8 séances, avec une journée de pratique en milieu de stage !


Comment se déroule un atelier ?

Chaque séance MBSR, que ce soit la réunion d'information ou une des séances du cycle, est une occasion de pratiquer la Pleine Conscience de façon formelle et informelle. La pratique de pleine conscience est toujours possible à l'instant présent, peu importe l'activité que nous "faisons" (écrire un mail, parler au téléphone, travailler, ou même ne rien faire...), car l'instant présent est le seul instant vraiment possible et disponible dans notre vie ! On parle de pratique formelle, comme par exemple la médiation assise ou allongé, les mouvements conscients de type yoga ou Qi Gong, la marche consciente. La pratique informelle est celle qui est possible à l'instant présent.


Comment es-tu devenu instructeur en MBSR ?

J'ai abordé les pratiques de méditation et de yoga il y a plus de 30 ans, d'abord par curiosité, en tant qu'adolescent, à 15 ans. Lors de mes études d'ingénieur, et en période de stress intense, j'ai constaté de façon expérientielle que les postures de yoga avait un effet relaxant sur moi. Dix ans plus tard j'ai vécu une crise existentielle, et c'est à ce moment précis que j'ai recommencé à aborder la méditation, mais cette fois-ci pour m'écouter et mieux m'accepter. 

Lorsque je suis arrivé en 2011 à la fin d'un cycle professionnel en tant qu'expert en sécurité informatique, je me suis mis en pause pendant quelque temps, sans avoir de plan professionnel. Et, naturellement, je me suis tourné vers ces pratiques qui m'avaient accompagné depuis longtemps, le yoga et la méditation. J'étais déjà dans une pratique de pleine conscience depuis plusieurs années avec la maître Zen Thich Nhath Hanh, et je me suis formé à l'enseignement du Yoga, à la CNV (communication non-violente) à la yogathérapie (avec le Docteur Lionel Coudron), à la régulation émotionnelle (méthode TIPI) et à l'instruction MBSR avec le Centre de Mindfulness de Jon Kabat-Zinn (biologiste américain qui a crée le programme MBSR en 1979). 


Aujourd'hui je suis un instructeur de Pleine Conscience qualifié, membre de l'association pour le développement de la mindfulness, en chemin vers la certification MBSR, avec comme objectif celui de faciliter la transformation de la souffrance/stress en bonheur véritable, que ce soit pour les particuliers ou les entreprises. 


J'anime des stages MBSR depuis 3 ans, et j'interviens également régulièrement en milieu carcéral et dans les entreprises pour des ateliers d'introduction, des conférences ou des programmes/interventions sur mesure. Je me forme actuellement sur des programmes de pleine conscience pour les seniors, et pour la prise en charge des addictions (alcool, tabac, drogue, écrans, sucre etc.)  à travers la pleine conscience/mindfulness.


Tes ateliers se déroulant le soir, est-ce que tu manges plutôt avant ou après ? Est-ce que tu manges quelque chose de particulier ? 

La plupart du temps je ne mange pas ni avant ni après les séances, par habitude, même si je mange le soir généralement. 


Est-ce que tu pourrais nous citer une ou plusieurs personnalité(s) inspirante(s) qui pratique(nt) la méditation pleine conscience ? 

* Jacques Attali, qui médite tous les jours entre 5 et 10 minutes. 

* Delphine Batho, députée que j'ai eu la chance de croiser dans certains de mes ateliers de pleine conscience et bienveillance, et qui est tête de projet à l'assemblée nationale pour faire méditer les députés et les assistants parlementaires à travers des programmes MBSR.

* Christophe André, médecin psychiatre qui a introduit en premier la méditation de pleine conscience à l'hôpital en France il y a 10 ans.


Est-ce que c’est déjà arrivé que certains s’endorment pendant une méditation ?

Ça arrive très souvent, et c'est tout à fait courant. On ne cherche pas à s'endormir pendant une méditation, ni à ne pas s'endormir. C'est donc tout à fait normal si on s'endort, du fait d'une fatigue ou de l'ennui par exemple.


À part la méditation, qu’est-ce qui te permet de te détendre ?

La marche, la randonnée (urbaine ou dans la nature type trekking) et la lecture.

74 QUAI DE LA LOIRE -75019 PARIS